Helloo, bienvenues sur Tokiohotel-fanfics, encore un forum Tokio hotel, mais consacré exclusivement à la Fanfic ! Postez ici toutes vos créations, laissez aller votre imagination ! Ici no prise de tête, tout dans la joie et la bonne humeur =)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le tournant d'une vie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 10 Nov - 16:29







Chapitre 11 : Une soirée hors du commun




« Tout se termine étrangement bien... Trop bien, c'est ce que je me dis. Et je voyais juste. Un des gardes du corps cris soudainement ATTENTION ! »

Les mecs regardent partout autour d'eux, ils ne savent pas ce qu'il se passe. C'est Katia qui déboule comme une folle sur la scène. Elle saute au cou de Tom. Elle ne veut pas le lâcher. Elle commence maintenant à l'embrasser sur la joue, elle cherche bien sûr à obtenir un vrai baiser que Tom ne veut absolument pas lui donner. Il se débat comme il peut, mais elle en vient jusqu'à lui enfoncer ses ongles dans le cou. Je n'en reviens pas ! J'ai vraiment trop peur qu'il leur arrive quelque chose à tous, je m'existe devant ma télé :

Moi : MAIS QU'EST-CE QU IL FOUTENT LES GARDES DU CORPS !!!! Put1, les garçons, partez s'il vous plait...

Bill essaye d'aider son frère, il a l'air trop en colère. Des vigils arrivent enfin, ils ont finalement réussi à se frayer un chemin parmi les folles. Gustav, Georg et Bill, se font emporter par des vigils tandis ce que deux autres s'occupent du cas de Tom : l'un agrippe Katia, il l'a détache de Tom, et l'autre, porte Tom pratiquement par-dessus sa tête et l'emmène dans la voiture qui l'attend dehors.

Je suis bloquée devant la télé. J'attends désespérément que la présentatrice nous donne des nouvelles sur la sortie fracassante du groupe.

Présentatrice : Bonne nouvelle pour toutes, il semblerait que personne n'est été blessé. Tom à quelques griffures dans le cou, mais rien de sérieux. Katia quand elle, est en train de rendre des comptes au chef de la sécurité... Affaire à suivre... Nous allons enchaîner av...

J'éteints la télé, je suis trop énervée ! Mais c'est quoi, ces filles là ?!! Avec ça, ils voudront plus faire de direct, c'est clair... Et s'ils voulaient plus venir en France ?....
Malgré ce qu'a dit la présentatrice je suis inquiète. Mon cerveau ce met en route (quand je vous dis qu'il est un peu longuet...). Mais j'ai leur numéro ! J'appelle sur le portable de Tom.

Tom qui répond vénère : ALLÔ ?!

Moi : Tom... Mon dieu est ce que tu vas bien ? J'ai vu ce qui s'est passé à la télé. Je t'en supplie dis moi que t'as rien de grave... J'ai eu trop peur pour toi... (Silence).... (Toujours silence)... Tom ?

Tom d'une voix douce : Merci, je vais bien, c'est gentil de t'inquiéter pour moi. J'ai le coup un peu en sang, mais ça va ^^

Georg : De toute façon avec ses dreads on voit rien du tout mdr

Tom : Ta gueule Georg, j'suis au téléphone avec Marina.

Bill : C'est Marina qui t'appelle ?

Tom tout fière : Oui oui, c'est elle-même : D Bon dis moi Marina tu fais quoi là ?

Moi : Je me rassure auprès de toi en prenant de tes nouvelles !! Sinon, ben, rien.

Tom : Ok : ) Bon dans ce cas...

Moi : Attends deux seconde, y a quelqu'un qui sonne à l'interphone : s A cette heure là ? Encore de gros chieurs à tous les coups... (Dans l'interphone) Oui ?

Tous : Ces les gros chieurs

Moi :o_O ' Qui ça ?

Tom au téléphone : Marina, ouvre la porte c'est nous !

Oh My God ! J'ouvre la porte, j'indique au garçons que je suis au 8eme étage, je raccroche le téléphone et là... Je panique ! Je suis en pyjama, démaquillée, je viens de manger... Je me transforme en super sonic, et je m'étonne moi-même par mes prouesses : en moins de 5min je me brosse les dents, je me repasse un léger coup de maquillage, je range le désordre que j'ai mis un peu partout.
Ding Dong (entre nous je connais personne qui a une sonnerie comme ça :s même pas moi lool)
J'ouvre.

Moi qui leur lance un coucou assez discret...
Tom et Bill ont les yeux grands ouverts. Je me demande ce qu'il se passe. Cerveau, cerveau, aller ! Marche !!! NAAAAAAAAAAAN découverte ultra importante, faite un peu trop tard.... Je suis encore en pyjama... Bon c'est pas non plus un truc de mamie... Mais bon, un short très très court noir, avec un haut débardeur un peu décolleté... (Moi aguicheuse ! pas du tout ^^ normalement, personne est censé me voir comme ça : s ) Vous vous rappelez de quand j'étais rouge tomate après être tombée par terre, et bien là, c'était pareil.

Moi : Oh ! J'suis désolée... J'vais aller me changer : s

Tom : Non non, moi ça me va : D

Moi : Bon, ben restez pas sur le palier... Venez...

Je leur montre le chemin, pour aller dans le salon.

Moi : C'est pas très grand... vous devez être habitué à mieux, désolé :s

Bill qui s'avance et me fait un bisou sur la joue : T'inquiète pas, c'est très mignon ; )

Tom : Oula ! Mais c'est qu'il devient entreprenant !

Je suis un peu confuse. Je referme la porte. Quand je retourne dans le salon, ils sont déjà tous assis : Bill et Gustav sur le canapé, Tom et Georg chacun sur un fauteuil.

Moi : Vous avez mangé ?

Georg : Non et j'ai la dalle !!!

Moi : Des pattes ...
Bill : ...avec de la sauce...

Tom : ...et du fromage !!

On rigole tous ensemble, ils sont tellement prévisibles ^^ On va tous dans la cuisine, et chacun aide en faisant un petit truc. Ils sont vraiment tous trop gentils. Est-ce que vous vous rendez compte que je fais la cuisine en pyjama avec les Tokio Hotel chez moi MDR. A table, on est toujours aussi joyeux. On se raconte nos petites vies, nos histoires un peu honteuse de quand on était plus petits, et on le sujet de Katia est également abordé.

Tom : Nan mais c'était une folle cette nana !

Bill : Elle m'a fait flippé ! J'ai cru que j'allais la taper mdr

Moi : Oui, j'ai eu trop peur en tout cas moi...

Tom : Oui j'ai vu ça, et ça m'a fait plaisir ; )

Moi : De quoi ?! Ca te fait plaisir que je m'inquiète et que je m'excite comme une folle devant ma télé pour toi ?!

Tom regard de séducteur : Oui : D

Bill : C'est normal, faut toujours qu'il se fasse remarquer...

Georg : Il est pas sortable ce mec ! C'est comme la fois où on était au...

Georg continue de raconter son histoire mais je n'y suis pas très attentive. A vrai dire il n'y a bien que Gustav et Bill qui écoutent. Moi je suis captivée par la façon dont Tom me regarde. Je n'arrive pas à m'en détacher. J'ai envie que Bill me sorte de là ! Lui qui surveille toujours son frère et bien là, il n'a absolument rien remarqué. Je commence à être mal à l'aise. Son regard est vraiment insistant. Il met sa main à côté de sa bouche, comme on le fait en cours pour cacher que l'on parle à son voisin, et essaye de me dire quelque chose du bout des lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
*_Aneko~
DesigNfOw
avatar

Nombre de messages : 3382
Age : 79
Localisation : Sous un cerisier en fleurs, avec Aaron <3
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 10 Nov - 22:59

Suite suite suite!

Tom a une idée en tête xD

_________________
***

Aime Aaron Yan. .
Mariée à Jun-Sama. .
Amoureuse de Wu Chun ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Mar 20 Nov - 22:29

Chapitre 11 : Une soirée hors du commun





« Tout se termine étrangement bien... Trop bien, c'est ce que je me dis. Et je voyais juste. Un des gardes du corps cris soudainement ATTENTION ! »

Les mecs regardent partout autour d'eux, ils ne savent pas ce qu'il se passe. C'est Katia qui déboule comme une folle sur la scène. Elle saute au cou de Tom. Elle ne veut pas le lâcher. Elle commence maintenant à l'embrasser sur la joue, elle cherche bien sûr à obtenir un vrai baiser que Tom ne veut absolument pas lui donner. Il se débat comme il peut, mais elle en vient jusqu'à lui enfoncer ses ongles dans le cou. Je n'en reviens pas ! J'ai vraiment trop peur qu'il leur arrive quelque chose à tous, je m'existe devant ma télé :

Moi : MAIS QU'EST-CE QU IL FOUTENT LES GARDES DU CORPS !!!! Put1, les garçons, partez s'il vous plait...

Bill essaye d'aider son frère, il a l'air trop en colère. Des vigils arrivent enfin, ils ont finalement réussi à se frayer un chemin parmi les folles. Gustav, Georg et Bill, se font emporter par des vigils tandis ce que deux autres s'occupent du cas de Tom : l'un agrippe Katia, il l'a détache de Tom, et l'autre, porte Tom pratiquement par-dessus sa tête et l'emmène dans la voiture qui l'attend dehors.

Je suis bloquée devant la télé. J'attends désespérément que la présentatrice nous donne des nouvelles sur la sortie fracassante du groupe.

Présentatrice : Bonne nouvelle pour toutes, il semblerait que personne n'est été blessé. Tom à quelques griffures dans le cou, mais rien de sérieux. Katia quand elle, est en train de rendre des comptes au chef de la sécurité... Affaire à suivre... Nous allons enchaîner av...

J'éteints la télé, je suis trop énervée ! Mais c'est quoi, ces filles là ?!! Avec ça, ils voudront plus faire de direct, c'est clair... Et s'ils voulaient plus venir en France ?....
Malgré ce qu'a dit la présentatrice je suis inquiète. Mon cerveau ce met en route (quand je vous dis qu'il est un peu longuet...). Mais j'ai leur numéro ! J'appelle sur le portable de Tom.

Tom qui répond vénère : ALLÔ ?!

Moi : Tom... Mon dieu est ce que tu vas bien ? J'ai vu ce qui s'est passé à la télé. Je t'en supplie dis moi que t'as rien de grave... J'ai eu trop peur pour toi... (Silence).... (Toujours silence)... Tom ?

Tom d'une voix douce : Merci, je vais bien, c'est gentil de t'inquiéter pour moi. J'ai le coup un peu en sang, mais ça va ^^

Georg : De toute façon avec ses dreads on voit rien du tout mdr

Tom : Ta gueule Georg, j'suis au téléphone avec Marina.

Bill : C'est Marina qui t'appelle ?

Tom tout fière : Oui oui, c'est elle-même : D Bon dis moi Marina tu fais quoi là ?

Moi : Je me rassure auprès de toi en prenant de tes nouvelles !! Sinon, ben, rien.

Tom : Ok : ) Bon dans ce cas...

Moi : Attends deux seconde, y a quelqu'un qui sonne à l'interphone : s A cette heure là ? Encore de gros chieurs à tous les coups... (Dans l'interphone) Oui ?

Tous : Ces les gros chieurs

Moi :o_O ' Qui ça ?

Tom au téléphone : Marina, ouvre la porte c'est nous !

Oh My God ! J'ouvre la porte, j'indique au garçons que je suis au 8eme étage, je raccroche le téléphone et là... Je panique ! Je suis en pyjama, démaquillée, je viens de manger... Je me transforme en super sonic, et je m'étonne moi-même par mes prouesses : en moins de 5min je me brosse les dents, je me repasse un léger coup de maquillage, je range le désordre que j'ai mis un peu partout.
Ding Dong (entre nous je connais personne qui a une sonnerie comme ça :s même pas moi lool)
J'ouvre.

Moi qui leur lance un coucou assez discret...
Tom et Bill ont les yeux grands ouverts. Je me demande ce qu'il se passe. Cerveau, cerveau, aller ! Marche !!! NAAAAAAAAAAAN découverte ultra importante, faite un peu trop tard.... Je suis encore en pyjama... Bon c'est pas non plus un truc de mamie... Mais bon, un short très très court noir, avec un haut débardeur un peu décolleté... (Moi aguicheuse ! pas du tout ^^ normalement, personne est censé me voir comme ça : s ) Vous vous rappelez de quand j'étais rouge tomate après être tombée par terre, et bien là, c'était pareil.

Moi : Oh ! J'suis désolée... J'vais aller me changer : s

Tom : Non non, moi ça me va : D

Moi : Bon, ben restez pas sur le palier... Venez...

Je leur montre le chemin, pour aller dans le salon.

Moi : C'est pas très grand... vous devez être habitué à mieux, désolé :s

Bill qui s'avance et me fait un bisou sur la joue : T'inquiète pas, c'est très mignon ; )

Tom : Oula ! Mais c'est qu'il devient entreprenant !

Je suis un peu confuse. Je referme la porte. Quand je retourne dans le salon, ils sont déjà tous assis : Bill et Gustav sur le canapé, Tom et Georg chacun sur un fauteuil.

Moi : Vous avez mangé ?

Georg : Non et j'ai la dalle !!!

Moi : Des pattes ...
Bill : ...avec de la sauce...

Tom : ...et du fromage !!

On rigole tous ensemble, ils sont tellement prévisibles ^^ On va tous dans la cuisine, et chacun aide en faisant un petit truc. Ils sont vraiment tous trop gentils. Est-ce que vous vous rendez compte que je fais la cuisine en pyjama avec les Tokio Hotel chez moi MDR. A table, on est toujours aussi joyeux. On se raconte nos petites vies, nos histoires un peu honteuse de quand on était plus petits, et on le sujet de Katia est également abordé.

Tom : Nan mais c'était une folle cette nana !

Bill : Elle m'a fait flippé ! J'ai cru que j'allais la taper mdr

Moi : Oui, j'ai eu trop peur en tout cas moi...

Tom : Oui j'ai vu ça, et ça m'a fait plaisir ; )

Moi : De quoi ?! Ca te fait plaisir que je m'inquiète et que je m'excite comme une folle devant ma télé pour toi ?!

Tom regard de séducteur : Oui : D

Bill : C'est normal, faut toujours qu'il se fasse remarquer...

Georg : Il est pas sortable ce mec ! C'est comme la fois où on était au...

Georg continue de raconter son histoire mais je n'y suis pas très attentive. A vrai dire il n'y a bien que Gustav et Bill qui écoutent. Moi je suis captivée par la façon dont Tom me regarde. Je n'arrive pas à m'en détacher. J'ai envie que Bill me sorte de là ! Lui qui surveille toujours son frère et bien là, il n'a absolument rien remarqué. Je commence à être mal à l'aise. Son regard est vraiment insistant. Il met sa main à côté de sa bouche, comme on le fait en cours pour cacher que l'on parle à son voisin, et essaye de me dire quelque chose du bout des lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Dim 2 Déc - 18:04






12 : Une soirée hors du commun (suite)


« Je commence à être mal à l'aise. Son regard est vraiment insistant. Il met sa main à côté de sa bouche, comme on le fait en cours pour cacher que l'on parle à son voisin, et essaye de me dire quelque chose du bout des lèvres... »

Je ne comprends pas ce qu'il veut me dire. J'essaye pourtant. Je me focalise sur sa bouche, et oh mon dieu ce que son piercing peut être sexy ! loool

Tom discrètement : Tu... es... vraiment... jolie...

Je ne comprends rien... Il doit s'y reprendre à cinq fois, avant que je ne réalise ce qu'il me dit. Mais je fais mine de ne toujours rien comprendre. Je sais bien qu'il joue avec moi, qu'il aime séduire, qu'il aime plaire. Pourtant mes joues qui rosissent ne trompent pas elles. Bill qui est assis à coté de moi, rigole avec les autres garçons, et réalise que ni Tom ni moi ne prenons par à la conversation. Il me regarde alors et voit à mon visage coloré qu'il se passe quelque chose. Il observe donc son frère qui me répète une énième fois la fameuse phrase. Il est agacé.

Bill : Marina ?

Enfin, merci Bill... Tom regarde son frère avec un sourire quelque peu hypocrite.

Moi : Oui ?

Bill : C'était vraiment super bon, merci beaucoup ; ) J'avais déjà très envie de te revoir tout à l'heure, mais maintenant que je connais tes talents de cuisinières, je ne vais pas te lâcher : P

Moi : Merci... Mais c'est pas grand-chose... Et vous m'avez bien aidé... C'est plutôt à moi de vous remercier pour être venu chez moi...

Gustav : Nan nan Bill à raison, on part sans te le dire en face. On arrive sans te prévenir. On s'incruste chez toi. On te fait cuisiner pour nous alors que toi tu as déjà mangé... Merci beaucoup Marina.

Je ne sais plus quoi dire. Alors pour une fois je me tais loool

Moi : C'est pas le tout, mais maintenant faut débarrasser ^^

Bill : Reste assise on va le faire ok ? (Sourire d'ange) Tu viens Tom ?!

Je reste à table avec Georg. Du moins, on rassemble tout dans un coin de la table. Gustav lui se charge de faire des allés retours entre la cuisine et le salon. Bill et Tom sont quant à eux dans la cuisine et se parlent en allemand.

Moi : Qu'est ce qu'il se passe entre eux deux ? : S

Gustav : T'inquiète pas, rien de grave. Juste une petite explication.

Moi : Une petite explication... A propos de quoi ?

Georg : Mais qu'elle curieuse : P mdr

Moi : Moi ?! Curieuse ! ... J'admets. Mais je veux savoir !!! De quoi ils parlent ? Hein Gustav ? Dis moi toi, t'es gentil (gros yeux doux de ma part : D )

Tom se place juste derrière moi. Il est collé contre mon dos et passe ses deux bras par-dessus mes épaules.

Tom : Je disais juste à mon frère qu'il va devoir se battre s'il veut obtenir ce qu'il veut ; )

Moi : Ce qu'il veut ?...

Tom : Tout à fait. Ce n'est pas en restant inactif et en retrait qu'il parviendra à ses fins. Tu me suis ?

Moi : Oui et non ... Et d'abord, je peux savoir pourquoi t'es contre moi ?!!!

Tom : Parce que j'aime bien ; ) (Il descend son visage dans mon cou) Et j'adore ton parfum : )

Je peux sentir ses lèvres qui effleurent ma peau, ça me donne des frissons, surtout que je suis ultra sensible dans cette zone là.

Bill qui arrive par derrière : C'est possible de prendre une douche ?

Moi qui me sort de l'étreinte de Tom : Oui oui bien sûr ! Désolé de pas avoir proposé avant : s Venez je vais vous montrer.

Goerg continue de débarrasser et de ranger. Bill attend devant la salle de bain pendant que Tom passe un coup de fil à je ne sais pas trop qui. Gustav m'accompagne jusque dans la chambre de mes parents où se trouvent les serviettes.

Gustav : C'est vraiment chouette chez toi ; )

Moi : Merci beaucoup, je m'y sens bien dans cette maison. Elle est grande, tranquille...

Gustav : Y a quelque chose qui te tracasse ?

Moi : Non je sais pas... Enfin, c'est peut être le fait que tout aille aussi vite.

Gustav : Explique moi ; )

Moi : Ben déjà je vous rencontre. Ensuite, vous m'appelez. On passe une super journée ensemble et après vous venez chez moi... Sans parler du fait que Tom est un peu... Bizarre avec moi.

Gustav : Ne te laisse pas faire ; ) J'adore Tom, mais c'est un vrai chasseur de femme. Je ne veux pas te faire peur, mais il n'est pas sérieux comme garçon. Il ne pense qu'à s'amuser et ne se soucie pas beaucoup des filles avec qui il est, bien qu'il soit fidèle ! En toute honnêteté, c'est très facile de sortir avec Tom quand on est une jolie fille.

Moi : Oui mais, ça serait mentir que de dire qu'il me laisse indifférente... Quand il vient vers moi je ne sais plus quoi faire.

Gustav : Ne t'en fais pas. Te prends pas la tête avec ça. Regardes comment les choses évoluent. Mais n'hésite pas à rembarrer Tom ; ) C'est pas parce que c'est une star qu'il a tous les droits, n'oublies jamais ça ! Et surtout fais attention à toi.

Moi intriguée : Attention à moi ?

Gustav : Oui : il faut prendre beaucoup de décisions importantes dans la vie et faut bien faire attention à ne pas faire le mauvais choix. Si je peux te donner un conseil pour t'aider dans tes choix : ne choisit jamais la facilité : )

Je sais que Gustav essaye de me faire une allusion, de me faire comprendre quelque chose, mais je ne vois vraiment pas quoi. Au contraire, je m'embrouille encore plus. On sort de la chambre et on se dirige vers la salle de bain. Tom et Bill sont dos à nous et se parlent.


Pour celles qui n'auraient pas compris le sous entendu de Gustav, il s'agit d'une métaphore pour désigner Tom.
Facilité = Tom
Et Gustav dit bien à Marina de ne jamais choisir la facilité, donc de ne pas sortir avec Tom.
Enormes bisous à toutes !!!

15 com et je mets la suite demain : ) Si j'en ai plus, je la mets ce soir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
*_Aneko~
DesigNfOw
avatar

Nombre de messages : 3382
Age : 79
Localisation : Sous un cerisier en fleurs, avec Aaron <3
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Lun 3 Déc - 16:56

15 Coms? Surprised

Suiteeeeeeeeeeeee

_________________
***

Aime Aaron Yan. .
Mariée à Jun-Sama. .
Amoureuse de Wu Chun ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*_Aneko~
DesigNfOw
avatar

Nombre de messages : 3382
Age : 79
Localisation : Sous un cerisier en fleurs, avec Aaron <3
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Lun 3 Déc - 16:56

hihi viteeeeeeeeee =)

_________________
***

Aime Aaron Yan. .
Mariée à Jun-Sama. .
Amoureuse de Wu Chun ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*_Aneko~
DesigNfOw
avatar

Nombre de messages : 3382
Age : 79
Localisation : Sous un cerisier en fleurs, avec Aaron <3
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Lun 3 Déc - 16:57

Haut de pache TT

_________________
***

Aime Aaron Yan. .
Mariée à Jun-Sama. .
Amoureuse de Wu Chun ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*_Aneko~
DesigNfOw
avatar

Nombre de messages : 3382
Age : 79
Localisation : Sous un cerisier en fleurs, avec Aaron <3
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Lun 3 Déc - 16:57

Rohhh c'est trop 15 com TT

On peut pas négocier? XDD

_________________
***

Aime Aaron Yan. .
Mariée à Jun-Sama. .
Amoureuse de Wu Chun ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*_Aneko~
DesigNfOw
avatar

Nombre de messages : 3382
Age : 79
Localisation : Sous un cerisier en fleurs, avec Aaron <3
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Lun 3 Déc - 16:58

Snifffffffffffff

_________________
***

Aime Aaron Yan. .
Mariée à Jun-Sama. .
Amoureuse de Wu Chun ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*_Aneko~
DesigNfOw
avatar

Nombre de messages : 3382
Age : 79
Localisation : Sous un cerisier en fleurs, avec Aaron <3
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Lun 3 Déc - 16:58

Suiiiiteee

_________________
***

Aime Aaron Yan. .
Mariée à Jun-Sama. .
Amoureuse de Wu Chun ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Lun 3 Déc - 20:04

bon ok a pré tout tu es la seule lectrice donc tien une suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Lun 3 Déc - 20:20

Chapitre 13 : Une soirée hors du commun (suite)


« On sort de la chambre et on se dirige vers la salle de bain. Tom et Bill sont dos à nous et se parlent. »


Bill : T'abuses ! T'en fais trop, laisse la respirer...

Tom : Elle ne me dit rien, elle n'est donc pas contre !

Bill : C'est parce que tu la mets mal à l'aise ! Elle est trop sensible pour toi.

Tom : C'est pas à toi d'en décider : ) Je ne la force à rien. C'est elle qui fera son choix.

Je n'entends pas toute leur conversation, à vrai dire, là seule chose que je capte c'est la dernière phrase de Tom. J'arrive à côté d'eux.

Moi : Voilà : ) Prenez chacun une serviette.

Bill : Merci. Bon, je vais me laver tout de suite.

Il jette comme un regard de mise en garde à son frère puis s'enferme dans la salle de bain. Gustav part pour rejoindre georg. Je ne veux pas rester seule avec Tom, je suis donc 'tit Gus.

Tom : Ben tu veux pas rester avec moi ? : ( On est enfin seuls tous les deux ^^

Moi : Non. Enfin, j'vais pas laisser Gustav et Georg faire tout le boulot, alors qu'ils sont chez moi... ; )

Tom m'attrape la main : Très bien on y va dans ce cas : )

On avance tous les deux vers la cuisine, mais lorsqu'on s'apprête à y rentrer, je lâche la main de Tom. Tous ensemble on range la cuisine et le salon. Georg et Tom se battent avec des serviettes et franchement c'est trop drôle !

Tom : Aïeeeeeeeeee Tu m'as fouetté les fesses ! Ca fait trop mal ! En plus j'suis déjà un blessé de guerre ! Regarde l'énorme griffure que j'ai dans le cou !

Georg : Rien à voir ! Chocotte va... Il le tape à nouveau !

Tom : MAIS CA FAIT MALLLLLLL !! Regarde Marina, j'ai trop mal !

Moi : Non, me montre pas tes fesses please loool Mais c'est vrai qu'elle t'as bien amoché au cou...

Tom : T'as vu ! Et toi, tu restes indifférente ! T'as vraiment pas de cœur...

Je m'approche donc de lui, je le prends dans mes bras, je soulève ses cheveux et je lui fais un bisou dans le cou, juste là où il a mal. Puis je retourne dans mon coin de la cuisine.

Moi : Voilà, un vrai bisou magique ; ) : P

Tom : J'en veux bien un autre celui là était très agréable ^^

Gustav prend à son tour une serviette et tape Tom

Tom : QUOI ! Ah non ! J'vais encore être la victime ! Les mecs ça se fait pas !!!

Georg : Bill est pas là donc estime toi heureux on est que deux contre toi ; )

Tom : Mais qu'est ce qu'il fout d'ailleurs ça fait un moment déjà...

Moi : Si tu veux y a une autre salle de bain avec une baignoire.

Tom : Ouiii j'vais prendre un bain ^^

Je l'emmène dans l'autre salle. Le bain commence à couler. Il retire son tee-shirt.

Tom en mode don juan : Tu le prends avec moi ?

Je souris, m'approche à nouveau de lui et lui murmure à l'oreille : Non ; )
Après quoi je me retourne et ferme la porte. Je suis très fière de moi ^^ Tom doit être de l'autre côté, sans bouger lool

Moi m'adressant aux deux autres garçons : Si vous voulez vous pouvez regarder la télé en attendant, ou alors vous pouvez vous servir de mon ordi pour aller voir vos messages.

Gustav : Oh ! T'as la Wii (une nouvelle console pour celles qui savent pas Wink )

Moi : Oui Very Happy jouez y, je vous rejoins dans quelques minutes Smile

Je me dirige vers l'autre salle de bain pour voir où en est Bill. Mais je constate avec étonnement que la lumière est éteinte et qu'il n'y a personne à l'intérieur. Je fouille dans l'appartement mais je ne le trouve pas. Je vais donc dans ma chambre pour chercher mon portable et l'appeler. Il ne serait quand même pas parti comme ça ! Sans rien dire :s
J'ouvre la porte, et je trouve Bill, assis sur mon lit. Il est en train de regarder mon carnet une nouvelle fois.

Moi : Je te cherchais partout... J'étais inquiète, j'ai cru que t'étais parti sans me le dire. J'ai eu peur d'avoir fait quelque chose de mal...

Bill : Non, si je dois sortir de cette appart c'est avec toi ; ) Tu croyais pas que j'allais te laisser seule avec mon vieux vicieux de frère : D

Moi : xD Tu regardes encore les photos : )

Bill : Oui excuse moi, c'est pas très poli, mais j'adore vraiment ces photos. Surtout celle où tu es sur la balançoire. Tu es sublime dessus. Naturelle, joyeuse...

Je m'assois à côté de lui et je me colle à son bras droit. Il a l'air un peu gêné, mais je n'y prête pas trop attention. On regarde donc les photos ensemble et je lui explique toutes les petites histoires. On passe vraiment un agréable moment tous les deux. J'en oublie même que les trois autres garçons sont eux aussi dans l'appartement lool. Mais on est tellement bien tous les deux comme ça.

Bill : Merci.

Moi : Oh c'est rien, ça me fait plaisir de te montrer ma p'tite vie qui n'a rien d'exceptionnelle ^^

Bill : Non, c'est pas pour ça que je disais merci : )

Moi : ....

Bill : Merci de me sourire comme ça. Moi je trouve ta vie très intéressante. Et en toute sincérité, c'est toi qui est exceptionnelle : $

Il a des yeux magnifiques. Si intenses et remplis de sincérité. Je vois que ça main est posée sur la photo de la balançoire. Je pose ma main sur la sienne. Nos visages sont très proches l'un de l'autre. A tel point que je peux pratiquement sentir sa légère respiration...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
*_Aneko~
DesigNfOw
avatar

Nombre de messages : 3382
Age : 79
Localisation : Sous un cerisier en fleurs, avec Aaron <3
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Mar 4 Déc - 0:29

Le bisouxxxxxxxxxxx

Je sens arriver le Tomm en furie xD

Suiiiiite

_________________
***

Aime Aaron Yan. .
Mariée à Jun-Sama. .
Amoureuse de Wu Chun ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Mer 5 Déc - 22:42

Chapitre 14 : Un soirée hors du commun - Un moment d'intimité
http://46.img.v4.skyrock.com/467/tokio-hotel-th483/pics/1012461932.jpg" border="0" alt="" />« Il a des yeux magnifiques. Si intenses et remplis de sincérité. Je vois que ça main est posée sur la photo de la balançoire. Je pose ma main sur la sienne. Nos visages sont très proches l'un de l'autre. A tel point que je peux pratiquement sentir sa légère respiration... »

Qu'est ce que je fois faire ? J'ai tellement envie de l'embrasser. Nan, ça serait pas correct lool. Je déplace légèrement ma main (celle qui est sur la sienne) afin d'attraper la photo. Il détourne alors ses yeux pour regarder ce que je fais. Je me lève, la photo à la main. Je la pose sur mon bureau et écris quelque chose au dos.
Je lui tends la photo.

Bill : ? Euh... Je comprends pas ce que tu as marqué... C'est du français ?...

Moi : Oui ; ) Essaye de lire pour voir, je te le traduirai après : ) Je reviens dans deux minutes entraînes toi ; )

Sur ce, je sorts de la chambre. Après deux minutes, je reviens avec un bout de papier dans la main.

Moi : Je t'écoute Very Happy

Bill se plie magnifiquement au jeu et s'essaye au français : « Je voudrais toujours être aussi souriante pour toi. Je t'offre cette photo pour que tu ne m'oublies pas et que tu me gardes avec toi : ) »

Je suis aux anges de l'entendre parler français !!! Et juste pour moi en plus. Je lui reprends la photo et marque autre chose en dessous du précédent mot. Bill lit. Il me regarde et me sourit.

Bill : Merci beaucoup, c'est adorable. Lequel des garçons tu as été voir pour demander la traduction allemande ?

Moi : J'ai été voir Gustav, je lui ai demandé de m'aider et comme je lui ai fait mon regard d'ange suppliant, il a pas pu résister : D

Bill : Et bien, ça me fait super plaisir ^^

Moi : Je sais que c'est pas super facile pour se comprendre, parce qu'aucun de nous ne parle la langue maternelle de l'autre : s « Mais j'essayerai m'améliorer pour prochaine fois » ; )

Bill reconnaît sa phrase et on explose tous les deux de rire.

Bill : Tu te moques pas de moi j'espère ?!

Moi : Non... Du tout lool ! T'es trop mignon comment je pourrais oser : P

Bill : Mouais, tu vas voir si j'suis mignon !!! J'peux être un vrai démon !

Moi : Humm au secours j'ai peur...

Bill se jette alors sur moi et commence à me chatouiller. Il voit que je ne réagis pas.

Moi : C'est pas de bol hein, je crains pas : D

Bill : Oups...

Après quoi, je commence à chatouiller Bill, qui lui craint énormément. Il se tortille dans tous les sens, c'est trop adorable. Il essaye de s'échapper, mais je le bloque sur le lit. Je suis maintenant sur lui et je continue de le torturer. On est pliés en deux. Je commence à me calmer et j'arrête donc les guilis, sans pour autant me lever de lui. Il prend mes mains et les tiens comme le fond deux amoureux (Main dans la main, les doigts croisés).

Tout est très calme et silencieux. On se regarde. Il amène une de mes mains vers son visage et la contemple.

Bill très sérieux : Marina...

Moi : Oui ?...

Bill toujours aussi sérieux : Tu veux pas que je te mette du vernis ?

Moi : o_O

Comment casser l'ambiance... PTDR Je le regarde et je ne peux pas m'empêcher d'exploser de rire.

Bill : Ben quoi ?!!

Moi tellement morte de rire que je peux pas parler.

Bill : Mais quoi !!!! Qu'est ce que j'ai dit ?!!

Moi : C'est pas ce que t'as dit looool C'est la façon dont tu l'as dit !!! ptdr Tu m'as regardé avec un air trop sérieux, comme si tu allais me poser une question existentielle...

Après quelques minutes je retrouve mon sérieux. Et lui me regarde si tendrement que mon cœur commence à battre vraiment vite.

Bill : Tu es si jolie quand tu ris...

Alors là je me sens plus. Bill est dans ma chambre, sur mon lit et moi je suis sur lui, main dans la main, et il me dit que je suis jolie d'un ton hyper naturel...

L'atmosphère est bizarre. Notre comportement aussi d'ailleurs. C'est assez difficile à expliquer. Nos regards se croisent mais dès qu'ils se rencontrent réellement, ils se fuient. Parfois on arrive à maintenir le regard, mais il y en a toujours un au final qui n'arrive pas à soutenir celui de l'autre. Enfin ! Nos yeux ne se détachent plus.

Il est si beau... A la télé on remarque qu'il a une belle gueule et qu'il a du charme, mais quand on est à quelques centimètres de son visage, on en prend réellement conscience.
Il a des traits fins, et sa peau a l'air très douce. Et ses lèvres... Oh mon dieu. Il est tellement sensuel.
Je le vois qui se mord légèrement la lèvre inférieure comme s'il cherchait une solution à un choix qu'il n'arrivait pas à faire.
Finalement, je sens ses mains qui remontent le long de mes bras, puis qui une fois arrivées aux épaules redescendent pour s'arrêter sur la taille.
Je le sens gêné. Comme s'il se forçait...

Moi : Tu n'as pas à faire ça Bill... Excuse moi, je te mets dans une situation qui te dérange sans doute, c'était vraiment involontaire.

Je commence à me lever, mais il me retient.

Bill : Cette situation ne me dérange pas, c'est juste que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
*_Aneko~
DesigNfOw
avatar

Nombre de messages : 3382
Age : 79
Localisation : Sous un cerisier en fleurs, avec Aaron <3
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 15 Déc - 18:26

SUIIIIIIIIIIIIIIIITEEEEEEEEEEE ^^

_________________
***

Aime Aaron Yan. .
Mariée à Jun-Sama. .
Amoureuse de Wu Chun ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:34

alez rien que pour toi je te met un paquet de chapitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:37

Chapitre 15 : Une soirée hors du commun - La chambre





« Je commence à me lever, mais il me retient.

Bill : Cette situat
ion ne me dérange pas, c'est juste que... »

T
om entre dans la chambre et Bill s'arrête net.
Bill et moi regar
dons Tom. Je sais pas si vous voyez un peu la scène... Mais imaginez : Moi sur Bill, ses mains sur mes hanches, le tout dans une ambiance calme et tamisée. Et Tom, en jean, une serviette en turban sur la tête.

Tom : Ca
va je vous dérange pas ?

Bill qui murmure
: Si un peu ...

Tom
: Tu dis quelque chose ? Qu'est ce qu'il y a Marina ?

J'ai la
larme à l'œil et les joues gonflées à force de retenir mon souffle. J'en peux plus, j'explose de rire tout en pointant Tom du doigt.

M
oi : C'est quoi ça ?! Tu t'es pris pour un faquir ? MDR

Tom : Ah
ouais ?! Tu me cherches c'est ça ?!!

J'ai
même pas le temps de comprendre ce qu'il se passe que Tom me saute dessus et se met à me pincer. Bill s'y met aussi. Bref s'est un véritable souque où l'on essaye de pincer la première personne qui est à notre portée. Georg et Gustav intrigués par tout le bruit qu'on fait, rappliquent dans la chambre, et que voient-ils : Moi, sur Bill, et Tom sur moi... Bref un magnifique petit sandwich...

Gustav : Euh
... On repassera plus tard o_O

Georg : Ah bon ? Moi je
veux bien voir et participer à la suite (sourire de pervers)...

Tom : Rêve pas ! Je partage pas moi !

Georg :
Ben c'est pas ce que je vois...

On se marre tous, et ap
rès quelques minutes Tom se lève enfin et arrête de m'écraser... Moi je suis étendue de tout mon long sur Bill, ma tête sur son torse et il caresse (machinalement je crois) mes cheveux. Je me sens super bien. J'adore qu'on me touche les cheveux comme ça, c'est trop agréable.

Gu
stav : Bon alors vous venez vous prendre votre pâté à la Wii !

Tom : Quelle pâté ?! C'e
st toi qui vas manger mon vieux. Bon tous les deux (Il s'adresse à Bill et moi qui n'avons toujours pas bougé)... Pas de câlin sans moi !

Moi : Ok ok, on arriv
e, parce que je veux pas que tu t'incruste à nouveau lool

Les
trois garçons sont sortis et je me lève pour les suivre. Bill effleure ma main lorsque je me lève. Je le regarde alors interrogative.
Mo
i : C'était sympa de discuter et de rigoler tous les deux comme ça dans la chambre. Le vernis tu me le mettras demain si ça te dérange pas, parce que j'ai envie de mettre une volée à ton frangin !

Il me regarde mais ne
bouge toujours pas.

Moi : Tu vi
ens ? Enfin si tu es fatigué, tu peux rester sur mon lit : )

Je commence
à sortir de ma chambre, mais avant d'être définitivement sortie, je me retourne vers lui qui regarde le plafond.

Moi : ..
. J'ai trouvé ça très agréable...

Je
vais rejoindre les garçons dans le salon. Bill quant à lui reste couché, les yeux un peu dans le vide. Il a l'air un peu confus.

Bill tout en ramenant sa ma
in droite sur son front : Moi aussi...

Gustav : Ben vi
eux tu parles tout seul ?!

B
ill : Ah... Désolé je croyais qu'il n'y avait plus personne.

Gustav : C'étai
t le cas, mais je suis revenu te chercher. Tu devrais pas rester dans ton coin.

Bill : Na
n, je vais gêner plus qu'autre chose, vous êtes déjà quatre et ...

Gu
stav : Marina a déjà dit qu'elle voulait faire équipe avec toi et moi et qu'on formerait la team anti-pervers contre les deux autres obsédés.

Bill sourit
.

Gu
stav : Tu sais, bloquer ses sentiments c'est inhumain et pousser une personne qui nous aime dans les bras d'un autre, ça l'est encore plus... Elle est tellement adorable que ça me ferait chier qu'elle souffre. T'es mon ami, et ça m'énerve aussi de te voir comme ça.

Bill qui fait min
e de ne pas comprendre : De quoi tu parles ?

Gustav qui c
ommence à sortir de la chambre : C'est pas toi qui crois au coup de foudre ?

Bill veut répondre à Gustav m
ais celui-ci est déjà parti. Bill nous rejoint finalement. Il me voit lui sourire et je pense que quelque part ça lui fait plaisir. Qu'est-ce qui la poussé à venir jouez avec nous, je ne le sais pas vraiment. Peut être la réflexion de Gustav. Ou alors le simple esprit de compétition. A moins que ça ne soit tout simplement parce qu'il voulait participer et ne pas faire son rabat joie. Peu importe la raison. Moi je suis heureuse d'être avec lui.

Tom : Mais Georg
qu'est ce que tu branles ! T'es nul à chier ! On va perdre à cause de toi !!!

Georg : N'imp
orte quoi ! C'est toi la grosse merde qui passe à gauche au lieu de prendre le chemin de droite. En plus tu sais pas viser...

Pendant ce temps, Bill et mo
i étions à côté, dans la même pièce, assis autour de la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:37

Chapitre 16 : Une soirée hors du commun - Le jeu vidéo




« Pendant ce temps, Bill et moi étions à côté, dans la même pièce, assis autour de la table. »

Bill me prenant la main : J'vais
pouvoir m'éclater avec tes mains ^^

Georg
: A gauche !

Moi : Ah bon ?! Comment ça ?


Georg : Non ! Ton autre gauche ! Mdr

Bi
ll : T'as des mains magnifiques, et des ongles longs, je vais pouvoir te les...

Tom :
Ecrabouiller !!! Tu vois que je gère !

B
ill : Hum je disais donc, je vais pouvoir te faire plein d'extravagances ^^ Enfin si tu as envie bien sure...

Georg : Dans tes
rêves !! C'est moi que tu viens d'écrabouiller imbécile !

Moi : Oui ! Ca serait gén
ial : ) J'suis sure que tu vas me faire un truc trop bien : D

Tom : Quoi t'es sûr que
c'est pas bien ?

Georg :
Bien sur que non puisque je suis dans ton camps crétin !

Bill : Alors je vais commencer par te les limer, pour leur donner une forme plus marquée : )

Tom : C'est mort tu me t
ouches pas ! Y a que Marina qui a le droit : P

Bill
: C'est pas à toi que je parle pauvre cloche -_- '

Moi qui suit plus : Georg veut to
ucher Tom ?!

Georg tout en jouant : Na
n c'est Tom et Bill qui veulent te toucher.

B
ill : Hey ! J'ai jamais dis ça moi !!

Tom :
Tu le penses trop fort : D

Moi : Lui au moins il est
équipé pour...

Georg : Equ
ipé pour te toucher ?! Ca devient intéressant ^^

Bill
et Moi : Nan ! Pour penser espèces d'idiots : S

Gusta
v : Tom... Georg... Vous venez de vous entre tuer. Vous avez perdu...

Tom et Georg
: Scheisse !!!!

Georg : C
'est ta faute ça encore !
T
om : Ben voyons ! C'est toujours de ma faute !! T'abuse Georg, tu sers vraiment à rien. J'te veux plus dans mon équipe tu me fais perdre.

Je regarde Gustav. Il obs
erve Tom et Georg. Il est vraiment mignon en fait... Sur les photos je lui trouvais déjà beaucoup de charme mais le voir comme ça, en face de moi, totalement naturel et détendu, ça le rend encore plus séduisant.
Y a pa
s à dire j'ai de la chance d'être entourée de ces quatre beaux jeunes hommes.

Gus
tav : Bon les deux gogols, j'veux pas faire mon rabat joie mais il est déjà une heure du mat'.

Tom : Et alors
?

Bill : Ben f
audrait qu'on retourne à l'hôtel ! On va pas scouater comme ça chez Marina.

Tom : Ben pourqu
oi ?! C'est mieux que l'hôtel : D

Bill : Fais pas ton
gamin, elle en a peut être marre de toi et de tes caprices.

Tom : Et peut être que
c'est de toi qu'elle en a marre.

Bill es
t très surpris à ces mots. Je crois qu'il en est limite blessé. Je me déplace pour aller derrière Bill qui est assis. Je passe mes bras autour de son cou et je pose ma tête à côté de la sienne.

Moi
: Ca me dérange pas que vous restiez. Y a de la place pour tout le monde. Et sincèrement avec la soirée formidable qu'on est en train de passer, ça serait dommage qu'on s'arrête là ; )

T
om : Oh je vois ce que tu veux dire petit coquine va : D ; )

Moi
: Euh non tu vois pas du tout ce que je veux dire mdr Alors Bill, Gustav, vous êtes d'accord ?

Gustav : Oui, moi y a aucu
n problème.

Moi murmurant
à l'oreille de Bill : Ca me ferait très plaisir que tu restes.

Oh ! Mais pourqu
oi je lui ai dis ça ?!! Note à moi-même, ne plus dire cash ce que je pense ! Mûrement réfléchir avant d'émettre une suggestion qui pourrait paraître déplacée.
Je sens Bill hésiter. Lui il réfléchit à ce qu'il va dire. Je vois que Gustav lui fait les gros yeux, comme pour lui dire lance toi.

Bill balance légèrement sa tête en arrière et me dit doucement : Moi aussi ça me ferait très plaisir.

Aprè
s ces mots, je me sens comme remplis de joie, et je lui fais un énorme bisou sur la joue.
Oh ! Non pas encore !! Mar
ina ! Qu'est ce que tu viens de te dire à toi-même ?! Réfléchit avant de parler, ça s'applique aussi aux gestes... Réfléchit avant d'agir.

G
ustav : Ben sourit Billou, une jolie fille qui te fais un gros bisou, c'est pas tous les jours ^^
Tom : QUOI ?! Il a eu un
gros bisou et pas moi ?! Depuis le temps que j'en demande hein !!

Gustav : C'est ça le s
ecret, faut pas réclamer : D

Moi : Bon alors, pour le répa
rtition des chambres.

Tom :
Je dors...

Bill et Gu
stav coupant net Tom : Non tu dors pas avec Marina !

Tom : o_O Mai
s heuuuuuuuuu !!!!

La pa
rtie de Wii s'est terminée en une écrasante victoire de mon équipe sur celle des vieux pervers. On s'est franchement trop marré entre les pétages de câbles de Tom qui comprenait rien, et Georg qui lui tapait dessus avec sa manette xD
On a
également beaucoup discuté et en un rien de temps, je connaissais pratiquement toute leur vie et eux la mienne. Il était maintenant 4h du matin. Tout le monde était crevé, il était temps de se répartir les chambres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:38

Chapitre 17 : Une soirée hors du commun - Deux protecteurs - fin





« On a également beaucoup discuté et en un rien de temps, je connaissais pratiquement toute leur vie et eux la mienne. Il était maintenant 4h du matin. Tout le monde était crevé, il était temps de se répartir les chambres... »

Moi : Alors ça va
pas être bien compliqué : il y a quatre chambres

Tom me coup
ant la parole : Et on est cinq donc je dors avec toi : D

Moi
le tapant légèrement derrière la tête : Je disais donc... La chambre de mes parents, celle de mon frère et la chambre d'ami contiennent toutes des lits doubles.

To
m m'interrompant à nouveau : Ben parfait ! (Regard de pervers)

Bill qui frappe T
om de la même façon que moi précédemment : On t'a dit non.

To
m : Hé ! Mais qu'elle me tape passe encore, mais toi ?! Pourquoi ?!

Bill : Parce
qu'elle a raison, ça détend : D

Je fais
un sourire complice à Bill

Moi : Bon, je
reprends, et il y a ma chambre. Donc dites moi ce que vous voulez. Y en a qui vont devoir dormir à deux.

Tom :
Ah non c'est mort ! J'dors pas avec quelqu'un surtout si c'est Georg !

Bill : Commences
pas à faire un cake ! Tu dormiras là où on te dira.

G
eorg : Parce que tu crois que j'veux dormir avec toi moi ?! MDR

Moi : B
on ça suffit ! Après réflexion, j'ai décidé que Georg dormirait dans la chambre de mon frère, que Tom dormirait dans la chambre d'ami, que Bill dormirait dans ma chambre et que Gustav dormirait dans la chambre de mes parents.

Bill :
Et toi ?

Moi : V
ous en faites pas pour moi ; )

Bill
à l'air septique, je crois qu'il devine mes intentions. Tout le monde file dans la chambre qui lui a été attribuée. Moi et bien... Je me mets sur le canapé. Je me couche avec plein de belles choses en tête. Toute ma journée me revient. Elle a été riche en émotions. Après cette éprouvante journée, je commence à m'endormir. Mais je sens quelqu'un me soulever. J'ouvre les yeux brusquement par peur.

M
oi toute comateuse : Qu'est ce que tu fais ?!

B
ill : Je veux pas que tu dormes sur le canapé alors que tu es chez toi et qu'on s'incruste.

Moi
: Mais c'est toi l'invité, je veux pas que tu dormes dans mon canapé.

Gustav :
Amène la dans « ma » chambre.

Les deux garçons me transportent donc.

Gustav :
Fais pas trop de bruit tu vas alerter Tom loool

Sur ce je me t
ais net ! Bill et Gustav ont autant envi de rire que moi, mais nous nous retenons.
Une fois dans
la chambre, nous nous écroulons sur le lit. Je suis dans le lit, au milieu des deux garçons et on rigole très discrètement en se rappelant toutes les conneries que Tom a fait aujourd'hui.

Bi
ll : Bon, j'vais aller me coucher.

Moi : Non !.
.. Euh, j'veux dire...

Gustav q
ui me sauve : Restes avec nous. Y a la place pour qu'on dorme à trois. (Je souris à Bill)

Bill : Bon,
d'accord.

Il referme donc la porte et s'installe à cô
té de moi. Au début personne n'ose bouger dans le lit. Mais je suis la première à m'endormir.

Gustav : Regard
e elle dort déjà.

Bill : Tu m'étonnes, on a du l'épuis
er...

Gustav : Elle a l'air si paisible.

Bill : Moi
je trouve qu'elle a pas l'air bien : S Comme si elle commençait un cauchemar...

Je commence à m'agiter dans l
e lit.

Moi en dormant : Nan, laisse moi. Pitié, me tou
che pas. (Une larme coule le long de ma joue)

Gustav :
Elle pleure...

Bill me prend dans ses bras et me tien
t la main. J'ai ma tête tout contre lui, juste entre son épaule et son cou. Il me caresse la main comme pour m'apaiser, comme il avait su me calmer au parc.

Bill :
Elle a du traverser quelque chose d'horrible. Je pense que notre présence la réconforte et la rassure.

Gustav
: Oui regarde, elle va mieux. Elle doit se sentir bien dans tes bras. Tout à l'heure aussi au parc tu l'as calmé.

Bill : o_O Tu nous as vu ?!

Gustav : Oui, j'étai
s inquiet pour elle. Mais ne t'inquiète pas, ni Tom ni Georg n'ont remarqué quoi que ce soit. Tu sais Bill, je crois qu'elle t'apprécie déjà énormément et qu'elle s'est déjà attachée à toi.

Bill pensif : Gustav, mine de
rien, moi aussi je me suis déjà attachée à elle... Et je peux t'affirmer qu'elle tient aussi à toi.

Gustav s
e rapprocha de moi et déposa sa main sur mon épaule en signe un peu de protection je pense.

Gustav : Voilà, c
omme ça, elle est à l'abri ; )

Bill lui sourit : Oui,
on est là Marina tu nous entends.

Gustav : On te laiss
era pas tomber. On te protègera.

Inconsciemment j'ai d
u entendre ces mots, parce que mon terrible cauchemar se transforma rapidement en un rêve doux et merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:39

Chapitre 18 : Une discussion avec Gustav





« Gustav : Voilà, comme ça, elle est à l'abri ; )

Bill lui sourit : Oui, on est là Marina
tu nous entends.

Gustav : On te laissera pa
s tomber. On te protègera.

Inconsciemment j
'ai du entendre ces mots, parce que mon terrible cauchemar se transforma rapidement en un rêve doux et merveilleux. »

Je me suis réve
illée comme une fleur vers 10h25. Tout était normal : j'étais emmitouflée dans les draps et Bill dormait profondément à côté de moi... Euh, Bill dormait à côté de moi ?... BILL DORMAIT À COTE DE MOI ?!!!! Ahhhhh.... Bon tu te calmes. J'inspecte la chambre du regard, mais Gustav n'y est plus. Je veux me lever et je constate que Bill me tient la main. Je me dégage doucement de son étreinte et parviens à sortir sans le réveiller.

Je vais prendre
une douche puis me maquiller histoire d'être plus présentable qu'hier soir mdr. Ensuite, je vais dans la cuisine, et là j'y trouve Gustav assis.

Moi : Ben qu'est ce que tu fais
comme ça ?

Gustav : Ah tiens, bonjour ^^ Be
n j'attends : )

Moi : Oui excuse moi, t'as b
ien dormi ?

Gustav : Oui très bien.

Moi : P
ourquoi tu regardes pas la télé ?

Gustav : Oh
, je veux pas déranger, et je suis pas chez moi...

Moi : Mais Gustav ! Attends, tu veux rire
ou quoi ! Ici, tu fais ce que tu veux. Enfin, sauf dégrader le mobilier lool Je suppose donc que t'as pas déjeuné...

Gustav baisse la têt
e et me laisse donc comprendre que j'ai raison.

Moi : Bon, ben on va déjeuner tous les deux
alors ; )

On prépare donc ensemble la table.
Un vrai petit festin : D Sans que je m'y attende, Gustav pose sa tartine, et me regarde soudainement très sérieusement.

Gustav : Marina, j
e peux te poser une question ?

Oula, j'ai peur
. Je suis pratiquement certaine que ça question aura un rapport avec Bill...

Moi hésitante :
Oui... Je t'en prie...

Gustav : Je veux que t
u sois honnête.

Moi : ...

Gustav : Répond sa
ns peur !
Moi qui flippe de plus en plus : ...

Gustav très sérieux : Est-ce que tu me trouve
s gros ?

Moi : o_O Looooooooool

Gustav : Pour
quoi tu te marres ?

Moi : Gustav. Je te trouv
e très mignon. Je sais pas où tu as été chercher cette idée là, mais tu es tout ce qu'il y a de plus normal ! Je te trouve vraiment trop chou. Et je ne me moque pas de toi. Mais je m'attendais à une autre question mdr

Gustav : Du genre, est ce que tu a
imes Bill ?

Moi : Merde...

Gustav : Alors ?

Moi : Non je ne l'a
ime pas. On ne se connaît que depuis trois jours... Je ne pense pas que ça soit possible de tomber amoureux aussi vite. Même si on a partagé quelques moments ensemble, des moments très agréables, on n'a pas encore passé de soirée en tête à tête, ou ce genre de rendez-vous... Tu vois ce que je veux dire ?

Gustav s
ouriant : Oui je vois tout à fait. Je suis juste étonné que tu me dises ça.

Mo
i très surprise : Pourquoi ?!

Gu
stav : Parce que je m'attendais à ce que tu me dises, « oui, dès que je l'ai vu, j'ai su que c'était lui blablabla »

Moi : Mdr, hé Gustav c
'est dans les films ça ^^

Gustav : Oui mais y
a aussi pas mal de filles qui prétendent être amoureuses de lui.

Moi : Ou
i comme tu le dis, « elles prétendent ».

Gustav : J'ai l'impression que
quelque chose te tracasse. Tu veux en parler ?

Moi : Euh... Oui mais c'est
pas facile à expliquer...

Gustav : Lance toi ; )

Moi : Bon. Je sais pas
si tu es du même avis que moi, mais je trouve que ça va très vite. Entre vous tous et moi. J'veux dire, on se rencontre, vous m'appelez, on se voit, vous dormez chez moi... C'est pas que ça me gène. Mais j'ai peur que...

Gustav ne me laisse pas finir ma phrase : T'as pe
ur qu'on ne te vois que comme une fan ? Du moins que tout ce que tu feras pour nous seras interprété comme étant les gestes d'une fan et non pas ceux d'une fille « ordinaire » si je peux dire.

Moi
: Hum... Très fort. Oui dans l'ensemble c'est ça.

Gustav : Bon a
lors t'en fais surtout pas pour ça. Personnellement, moi je te trouve super gentille comme fille. C'est agréable de passer du temps avec toi. Et entre nous, on remarque très vite quand une fille joue avec nous, qu'elle essaye de se faire passer pour ce qu'elle n'est pas. ; )

Les propos de Gustav me rassure
nt un peu. J'ai juste envie de passer du temps avec eux. Que l'on rigole ensemble, comme nous l'avions fait la veille. Qu'on se raconte nos vies, et d' autres histoires embarrassantes...

Moi : Bon, si on arrê
tait de parler de Bill lol

Gustav : Pourquoi ça te gènes ?! Mdr

Moi
: Hum... Oui un peu...

Gustav au taquet : Il te plait.

Moi : o_O !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:39

Chapitre 19 : Allô Topine, y a du monde chez moi...





« Moi : Bon, si on arrêtait de parler de Bill lol

Gustav : Pourquoi ç
a te gènes ?! Mdr

Moi : Hum... Ou
i un peu...

Gustav au taquet : Il
te plait.

Moi : o_
O ! »

/ ! \ L
e prochain paragraphe est le point de vue de Gustav, ces pensées / ! \

Je ne voulais pas l'embarrasser,
mais je savais très bien qu'il se passait quelque chose d'indescriptible entre ces deux là. Je voyais parfaitement à leur regard respectif qu'ils étaient attirés l'un par l'autre. Mais c'est comme si quelque chose les retenait.

Je crois qu
e Bill a peur de se lancer dans une nouvelle relation. Ca fait deux ans maintenant qu'il est célibataire et avec notre popularité grandissante, je pense qu'il a des doutes sur la longévité d'une relation. Il cherche à se protéger et ne veux ni faire souffrir l'autre ni souffrir lui-même.
Marina quand à elle,
je crois qu'elle aussi remet en question la possibilité d'une relation avec un chanteur. D'une part elle a peur d'être blessée et d'autre part, il y a ce fameux mystère qui plane sur elle, et qui l'empêche indéniablement d'être heureuse.

Et
puis, Tom vient semer encore plus le trouble. Mais je sais qu'il fait ça pour Bill, pour qu'il réagisse, pour qu'il arrête de s'interdire d'être avec une fille, pour qu'il prenne des risques quitte à se blesser parfois.

Et moi aussi j'ai en
vi de leur donner un coup de pousse. Sans trop forcer les choses bien sur.
Bill attend dans le coin de la
porte. Il est là depuis le début de ma conversation avec Marina, mais comme elle est dos à lui, elle ne s'en est pas rendue compte. La situation est devenue délicate, et je constate au regard de Bill que celui-ci n'approuve pas ce que je fais.

/ ! \ Fin du point de vue de Gustav /
! \

Moi
: Il plait à toutes les filles... Du moins, à un grand nombre.

Bill ressent netteme
nt ma gène et intervient donc : Bonjour, vous êtes matinaux dis donc : )

Moi me retournant : B
onjour, tu vas bien ? Pas trop mal dormis ?

Bill : Oui, mais pas
assez dormis lol

Moi : Ben
retourne te coucher si tu veux : )

Bill
: Non, c'est bon, ça va aller. En plus faut que je te mette ton vernis ; )

M
oi : Ohhhh c'est trop adorable, t'as pas oublié : )

Bill : Bien sur qu
e non ; ) On ne plaisante pas avec les mains lol
Il no
us rejoint à table. Au bout de quelques minutes c'est au tour de Georg de faire son entrée.

Georg : C'est dingue ce qu
e c'est calme quand Tom n'est pas là : D

Cette r
éflexion nous fait tous sourire. Faut dire qu'il a pas tors.
Il est maintenant 11h38. Nous avions débarrassé la table, les garçons s'étaient lavés et nous nous occupions comme nous le pouvions. J'avais mis Georg au défis de préparer quelque chose de bon à manger pour midi, et il cherchait donc une recette pas trop compliquer avant de s'affairer à la tache. Gustav avait mis une chaîne musicale à la télé et s'était répandu dans le canapé. Bill quand à lui s'occupait gentiment de mes mimines : il était très appliqué et précis. Il s'amusait en même temps avec son piercing et ça me fit sourire.

Bill
leva alors la tête et pris un air tout innocent : Quoi ?

Moi : Rien ^^ Je sais pas, c'
est marrant ce que tu fais avec ton piercing.

Bill me sourit : Ah oui ? lol
Je continue alors : P

Mon téléphone sonne. Bill le pr
end, décroche et me le tient à côté de l'oreille.

Moi
: Oui ?

... : Topine !!! C'est moi ! (Voilà, tu es da
ns la fiction miss ; ) La demoiselle en question se reconnaîtra, n'est-ce pas la muse ? mdr )

Moi : Ahhhhh C
omment tu vas ?!

Clémence : Ben très bien !!! Et toi ?
Ca fait un moment que je t'ai pas vu connecté.

Moi :
Oui je sais : S J'avais un peu le cafard ces derniers jours, et j'avais trop peur qu'un boulet vienne me parler mdr

Clém :
Oui, ha ben en attendant moi je me les coltine ! Bon alors tu fais quoi en ce moment.

Qu'est
ce que je lui dis... Elle me croira jamais...

Moi : E
uh... En ce moment et bien. Comment te dire ça... On me met du vernis : )

Clém : Ah je dérange... T'e
s chez la manucure.

Moi : Non non...

Bill en français : Bo
njour ^^

Clém : Ahhhh
t'es avec un mec : ) Mais sa voix me rappelle trop celle de quelqu'un.

Moi : Hum n
ormal tu le connais...

Clém : Comment ça ?

Moi m'adressa
nt à Bill : Vas y, tu connais ton texte...

Bill toujo
urs en français : Bonjour, je m'appelle Bill.

Clém : No
n ?! Marina, pourquoi il imite Bill ?!!

Moi : Clémence, je
sais que c'est dur à croire mais c'est le vrai. L'original. L'authentique et l'unique Bill Kaulitz.

Clém : Arrête tu
déconnes...

Moi :
Je ne me rappelle pas t'avoir déjà menti... Et surtout avec un sujet aussi important.

Bill fait t
ourner le téléphone à Gustav, puis Georg et termine enfin en disant qu'il est désolé mais que Tom dort toujours. Je crois qu'après ça, Clémence ne peu plus douter de la véracité de mes propos étant donné que je ne connais aucun allemand mdr. Bill me repasse le téléphone.

Moi : T'es toujours vi
vante ?

Clém : Oui !! Oh mon dieu, mai
s c'est quoi ce délire !! Je veux tous savoir lol.

Moi : Je te dirai tout t'i
nquiète pas. Mais là ça va être tendu. On en parle ce soir ok ?

Clém : Oui ça
marche.

Moi : Au fait, tu peux venir
alors une semaine au mois d'août ?

Clé
m : Ben ouais, c'est cool ça, j'ai hâte qu'on se voit : D

Moi : Oui moi aussi,
j'suis trop contente !! Bon je te laisse à ce soir bisous.

Bill : Elle nous c
onnaît.

Moi : Oui, vous avez eu l'occa
sion de lui parler sur internet.

Bill :
Ahh c'était elle ! C'est dingue que tu la connaisses.

Moi : Oui comme quoi..
.

J'entends la porte de l'appartement q
ui s'ouvre. Margaux entre comme une fleur (un peu la tête dans le cul la fleur quand même mdr) dans le salon.

Margaux
: Coucou, alors t'as fais quoi hier ?...

Elle remarque enfin que je suis pas s
eule. Elle reconnaît évidemment les membres du groupe.

Margaux : Euh Mari
na... Tu m'expliques pourquoi le chanteur de Tokio Hotel te fait les ongles ? Pourquoi le bassiste a un tablier autour de la taille et pourquoi le batteur est vautré dans le canapé ?
Les garçons bien qu'ils ne comprennent pa
s très bien le français, ont compris la situation et nous nous mettons à rire.
Tom entre en scène à son to
ur. Mais à ma grande surprise il est tout prêt.

Tom : Le producteur
vient d'appeler, on a une séance photo dans deux heures, mais faut qu'on y soit le plus tôt possible pour les tenus et le maquillage, enfin la routine quoi.

Bill : Bon, ben alors en piste ; )

Geor
g : Merde, c'est pas cool je viens juste de terminer mon gâteau...

Tom :
Mdr, très jolie ton tablier, il met bien ta virilité en valeur xD

Les garç
ons rassemble leurs affaires et prennent le chemin de la sortie. Tout va très vite, c'est à peine si ils me disent au revoir (sauf Gustav qui reste poli jusqu'au bout : D ).

Gustav est le der
nier à sortir, il me fait la bise et me dis doucement : On se revoit bientôt t'en fais pas ; )

Les g
arçons sont dans l'ascenseur. Bill me fait un signe de la main accompagner d'un splendide sourire. Tom lui se contente d'un clin d'œil provocateur. Et Georg ... Et bien il s'admire dans le miroir lool. Ils ont juste le temps de me dire un « merci » qui est rapidement étouffé par le bruit de l'ascenseur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:40

Chapitre 20 : " My heart will go on "




« Les garçons sont dans l'ascenseur. Bill me fait un signe de la main accompagner d'un splendide sourire. Tom lui se contente d'un clin d'œil provocateur. Et Georg ... Et bien il s'admire dans le miroir lool. Ils ont juste le temps de me dire un « merci » qui est rapidement étouffé par le bruit de l'ascenseur. »

Je sui
s adossée à la porte. Margaux se précipite vers moi.

Margaux : Qu'est ce qu'il y a ? Ca va pas ?!!

Je la regarde a
vec des yeux qui pétillent et un sourire jusqu'aux oreilles.

Moi : Je vais bien. : )

/ ! \ Pensées de Margaux / ! \

Après que les garçons soien
t partis, je me dirigeai vers elle. J'étais inquiète car elle ne disait rien et fixait le sol en se mordillant légèrement la lèvre inférieure. A mes mots, elle releva brusquement la tête puis me regarda. Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas vu aussi heureuse. Son regard doux et sincère respirait la joie. Je ne savais pas ce qu'il s'était passé hier soir, mais il était clair que ces quatre jeunes lui apportaient énormément. Mais c'est lorsqu'elle me dit ces trois petits mots « Je vais bien », que je réalisa réellement l'impacte considérable qu'ils avaient eu sur elle. C'était la première fois depuis « l'incident » qu'elle ne me mentait pas sur son état, sur ce qu'elle ressentait. Je fus tellement touchée que je ne pu m'empêcher de la prendre dans mes bras. J'étais soulagée de savoir que son état allait enfin réellement s'améliorer.

/ ! \ Fin
des pensées de Margaux ^^ / ! \

Margaux voulait tout savoir, donc je lui fis un compte rendu détaillé de ma soirée. Elle resta tout l'après midi avec moi mais
du rentrer le soir. Etant seule à la maison, je passa faire un tour sur Internet pour voir mes messages et pour raconter à nouveau mon histoire à Clémence.
Elle n'en revenait pas. Elle était toute excitée et me dit que c'était la meilleure chose qui m'était arrivée depuis... Depuis ce jour (
Ndlr : vous inquiétez pas, vous saurez bientôt ce qu'il s'est passé ce fameux jour. Vous avez une idée sur le sujet ?). Il était maintenant 22h17 et j'errais.

L'appartement me semble décidément bien fade et vide. Les rires qui le remplissaient hier ont disparu et ont laissé place à un vent
froid, qui s'engouffre par les fenêtres grandes ouvertes. Je les referme machinalement, comme si j'avais peur que mes souvenirs ne s'envolent eux aussi, comme pour retrouver la chaleur qui régnait hier. Mais rien ne se passe. La pièce est toujours inondée de ses couleurs ternes et plus aucun sentiment ne s'émane des meubles, qui paraissaient animés le soir dernier.

Une lueur d'espoir naît lorsque je regarde mon portable et constat
e qu'un nouveau message y est apparu. Ce sentiment meurt aussitôt après la lecture des trois premier mots : « SFR le compte... » (En plus ça m'arrive tellement souvent ce genre de faux espoirs mdr ! ). Je me sens toute déprimée, mais je n'ai pas envie d'en parler... Il ne me reste plus qu'à... Qu'à... Regarder Titanic MDR. Je m'exécute aussitôt. J'en suis au moment fatidique où Rose se rend compte que Jack est mort. Je chiale mais alors, pire qu'une fontaine ! Mon portable sonne... Oh punaise, mais c'est pas vrai ! Toujours quand il faut pas.

Moi en pleurant : Allô :`(

Bill :
Oh Marina... Qu'est ce qu'il y a ?!!

Moi toujours en pleurant : Hein
? Bill c'est toi ?

Bill inquiet : Oui c'est moi, qu'est ce qu'il t'est a
rrivé ?

Moi qu
i pleure toujours autant : Mais c'est la faute de Jack !

Bill : o_O ? Qui c'est ça ?!Qu'est-ce qu'il t'a fait ?!

Moi qui me calme
: C'est tout le temps comme ça, à chaque fois que je le vois mourir, j'suis trop triste.

Bill de plus en pl
us perplexe : A chaque fois que tu le vois quoi ?!

Moi q
ui commence à tilter qu'il sait pas de quoi je parle : Ben Jack. Dans le film Titanic : S

Bill rigole
: Ahhh oui ! T'es folle de me faire peur comme ça ?! Je croyais qu'il t'était arrivé un truc... Bon je voulais savoir comment tu allais...

Moi : Euh, ça va. C'
est juste un peu trop calme sans vous.

Bi
ll : Oui ?... Désolé, on recommence à avoir pas mal de boulot donc...

Moi :
Je comprends : ) T'en fais pas pour moi... Et puis tu n'as pas à t'excuser...

Un gros silence s'installe.

Bill : J'espè
re que...

Bill hésite longueme
nt avant de finalement me dire : J'espère qu'on se reverra bientôt...

Je su
is très étonnée, et j'essaye de rester la plus calme et la plus naturelle possible.

Moi : Moi, a
ussi, ça me ferait très plaisir. Quand tu auras du temps de libre et que tu auras envi de me voir, téléphone moi ; ) Je suis en vacance donc niveau emploi du temps...

Bill : T'es pas surmenée quo
i lol

Moi :
Tout à fait : D

On est resté 2h au téléphone, avant de réussir à r
accrocher. Après quoi je suis retournée me plonger dans l'eau glaciale de mon film. Une fois terminé et ne trouvant plus rien d'intéressant à faire, je pris la direction de mon lit. Je fus surprise en constatant que sur ce dernier, un collier était déposé. Je le reconnu tout de suite, c'était celui de Bill (Celui sur la photo ; ) ). Je pris immédiatement mon portable pour lui envoyer un texto.

Texto de Marina :
« Bill, j'suis désolée, je viens juste de rema
rquer que tu as oublié ton collier sur mon lit... »

Texto de Bill :

« Oui je sais... Il est pour
toi. Tu m'as offert ta jolie photo pour que je puisse te garder près de moi. Moi non plus je ne veux pas que tu m'oublies... Maintenant, je peux moi aussi rester près de toi d'une certaine façon... Je t'embrasse. »

Ce texto, je le relis u
ne bonne dizaine de fois. Chaque mot résonne en moi. Je reste un long moment assise comme ça sur mon lit, tenant fermement le bijou entre mes mains tremblantes. Mes lèvres font des va-et-vient sur mes doigts en même temps que j'essaye de comprendre le geste de Bill. Mais c'est peine perdue. Tout est confus. Je me relève et vais finalement m'allonger dans le lit où Bill, Gustav et moi avions dormi. Les draps sont encore imprégnés de son parfum. Je m'endors ainsi, en ayant la sensation que Bill est présent, et cela me rassure.

Ce
la fait bientôt une semaine que je n'ai plus aucune nouvelle des garçons. Je ne suis sortie de chez moi que pour acheter quelques bricoles. Je ne vois pratiquement plus personne. Seule Margaux passe me voir de temps en temps. Je crois qu'elle se fait du soucie pour moi, et ça me rend malade de lui faire de la peine.

Mes parents m'ont appelé. Ils rentreront dans cinq jours, mais ne resterons que trois jours : le temps de se poser un peu et de laver les affaires avant de repartir pour aller voir ma grand-mère en Corse. Mon frère quand à lui est cordialement invité (c'est-à-dire forcé lol) à les y retrouver. Mon père sait que j'ai besoin de respirer, c'est pourquoi il ne me demande pas de venir à moi aussi. Ma mère par contre est dépassée par les évènements et ne sait plus quoi faire pour me revoir sourire comme avant. Je serai donc seule à nouveau pour mon anniversaire le 21 août...Cela me chagrine énormément, mais je n'ose pas leur en parler.


Aujourd'hui, il faisai
t un temps radieux. J'ai donc daigné sortir dessiner au Luxembourg. Je mettais placé près de la grande fontaine, en souvenir de cette mémorable journée avec Gustav et les autres. Plusieurs personnes se sont arrêtées pour regarder mon dessin. Tous m'ont complimenté et je dois avouer que c'était très agréable. J'étais contente d'avoir enfin mis le bout du nez dehors, et, satisfaite de cet après-midi, je retournais à l'appartement. Je découvris alors un énOrme bouquet de fleurs déposé sur mon pallier.

Ce sont de magnifiques tou
rnesols [ Ndlr : une de mes fleurs préférées ; ) ]. Mais j'ai beau chercher, aucune carte n'a été laissée. Je passe ma soirée à me demander qui est le mystérieux inconnu qui m'a fait ce très beau cadeau.

L
es fleurs sont mises dans un vase et exposées sur la table basse du salon. On ne voit plus qu'elles. Leurs couleurs vives brisent enfin la monotonie de cette prison où je vis. Au fond de moi je sais que ces fleurs sont signes d'un bon présage. Qu'elles annoncent le retour des rires, de la joie, de la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:41

Chapitre 21 : Le soir de l'aveu ou le premier baiser





« Au fond de moi je sais que ces fleurs
sont signes d'un bon présage. Qu'elles annoncent le retour des rires, de la joie, de la vie... »

Aujourd'hui nous sommes le 20 j
uillet (Au passage, c'est le jour de la st Marina : P ) et le soleil éblouit de beauté. Je suis de bonne humeur, et en revoyant les tournesols dans le salon, je suis convaincue que ce sera une très bonne journée.

J'ai passé ma matinée à faire le ménage dans l
'appartement. Mais attention ! Ménage en musique ^^ Et je vous assure que l'aspirateur est un très bon danseur mdr.
Après ça, j'a
i pris un peu soin de moi ; ) : douche, soin du visage et des cheveux, épilation [ Et oui, je suis dans la même galère que vous face aux poils (ptdr topine pas celui dans la savonnette xD) loool ] ... Bon bref, je vais pas m'éterniser là-dessus : D
Au milieu d
e l'après midi, alors que je regardais un des super téléfilms de M6 (Oui oui j'en regarde mdr. Je sais ils sont pas extra, mais tu peux pas t'en décoller ! Une fois que tu commences, tu veux absolument savoir la fin ptdr Oula je m'égare ^^), quelqu'un sonne (à la porte lol).

Je vais ouvrir (normal...)

Tom : Salut beauté ; )

Je referme tout de suite la porte. Mais pourquoi lol ? Je sa
is pas. Tom était tout seul. En tout cas je suis collée derrière la porte et j'entends plusieurs voix, je me dis alors que les autres garçons s'étaient cachés pour me faire une surprise...

Bill : Tu vois je savais que c'était une mauvaise idée Tom !

Tom : B
en pourquoi ?

Bill : Je savais qu'en voyant ta tronche elle aurait peur mdr

Georg : Bon on va pas rester comme des cons devant l
a porte... On fait quoi ?

Gustav : Roh, ben on re-sonne.

J'ouvre à nouveau la porte. Gustav était devant moi, et les autres att
endaient derrière lui.

Gustav : Ferme pas s'il te plait !

Je saute au cou de ce dernier. Tout le monde sauf lui semble surpris.

Moi : Désolé, c'est l'émotion lol J'suis trop contente de vous revoir. Vous m'avez trop manqué...

Tom : Ah ben ça se voit vu comment tu m'as claqué la por
te au nez : S

Je me retire des bras de Gustav puis baisse la tête toute gênée.

Moi : Excusez moi... Entrez...

Gustav et Georg entrent en premiers. Tom s'
avance à son tour et me tapote la tête amicalement pour me dire qu'il n'est pas fâché : ).
Mais je reste encore un moment à fixer le sol. Bill se rapproche
alors de moi, il se baisse et place sa tête juste en dessous de la mienne.

Bill souriant : Tu sais, je crois que tu peux relever ton visage maintenant lol


Je m'exécute. Il est encore plus beau que la dernière fois. Il semble également plus sûr de lui.
Il regarde vers ma poitrine. Il me faut du temps avant de
réaliser que ce qu'il contemple c'est le collier que j'ai autour du cou. Bill s'avance plus près de moi et prend le bout du collier entre ses doigts fins.

Bill très souriant et l'air ravi : Tu le portes ; )

Moi : Oui : ) Tout le temps. Il est vraiment très beau.

Bill : Ca me fait plaisir qu'il te plaise ^^


Je ne sais pas ce qu'il m'a pris, mais je me suis soudainement avancée dans ses bras. Je le tenais par la taille et je posais ma tête contre son torse. J
e ne voulais pas me détacher de lui, j'appréhendais beaucoup trop sa réaction. Après quelques secondes qui me parurent des heures, Bill passa ses bras autour de moi et me serra à son tour.

Bill : Tu nous as manqué toi aussi. (Il pencha son visage, et déposa ses lèvres sur mon cou)

Gustav arrivant dans l'entré
e : Euh, Marina t'es où ?... Oups, désolé...

Bill et moi, nous séparons très rapidement, mais Gustav, avait tout vu (enfin lui ça ne le gênait pas, mais n
ous si lol). On est resté dans l'appartement le reste de la journée. Ils m'ont raconté leurs concerts, et ce qu'ils avait vécu dernièrement.

Tom : Et toi
alors, t'as fais quoi pendant ce temps ?

J'étais terriblement embarrassée. Je ne pouvais quand même pas leur dire que j'avais été déprimée, et en clair qu
e ma vie n'avait rien de passionnant. Gustav me sauva une fois de plus en détournant le sujet.

Georg : Au fait, il est 19h30 faudrait peut être qu'on y ail
le...

Gustav : Oui t'as raison, c'est l'heure : S

Je les raccompagne jusqu'à la porte puis en leur disant bonne soirée, je referme la porte. Ca sonne. Ils
ont du oublier un truc.

Moi ouvrant : Vous avez oublié quelque chose ?

Tom : Oui, toi.

Moi : Pardon ?

Bill : Va mettre des chaussures, ont te kidnappe pour la soi
rée ; )

Pas le temps de réfléchir, j'obéis. Pendant le trajet, qui est d'ailleurs assez long, les garçons ne me parlent pas. Ils ne veulent pas me dire où ils m'emmèn
ent...
Une fois arrivés, Bill se colle derrière moi en sortant de la voiture.

Bill satisfait : Je t'ai fait peur ?^^

Moi : Euh non... Oui... Peut être bien lol

Bil
l : Tu me fais confiance ?

Moi : Oui à priori... Qu'est ce que tu vas me faire : S

Toujours collé à moi, Bill passe maintenant ses mains sur mon visage et couvre me
s yeux. Il me fait avancer et après quelques mètres, il retire ses mains, pose son menton sur mon épaule, et me parle tout bas.

Bill : Surprise... C'est pour toi. Bon
ne fête.

Impossible de bouger. Je suis figée, les yeux écarquillés. Nous sommes au beau milieu d'un bois. Plus je regarde et plus je m'émerveille devant la beauté de
ce qu'ils ont préparé. C'est une véritable mise en scène. Des guirlandes colorées viennent égailler le coin obscur qui paraissait un peu hostile. Une magnifique fontaine a été apportée et placée à quelques mètres de la table. L'ambiance douce et chaleureuse qu'ils ont créée pour moi me donne l'impression de faire partie d'une nouvelle famille. Je ne peux contenir mes larmes.

Les trois autres garçons se regroupent eux aussi près de moi, et me prennent dans leur bras.

Tom : Si un jour on m'avait
dit que je ferais un câlin a une jolie fille avec trois autres mecs, je l'aurais pas cru lol.

Moi : Merci beaucoup les garçons. C'est tout simplement... Magique.

Il
s me disent tous des mots plus beaux les uns que les autres. Mais la phrase que me toucha le plus fut sans doute celle que Gustav me dit en français.

Gustav : On vou
lait te montrer qu'on tenait vraiment beaucoup à toi, et qu'on était super heureux de te connaître.

C'était la première fois qu'il me parlait en français, j'en fus tr
ès émue. Ils firent tous l'effort d'essayer de me parler français. Ils voulaient me montrer leur progrès. Et je vous assure qu'ils en ont énormément fait ; ).
Après le
dîner, Tom et Georg se sont lancés dans une bataille d'eau. Gustav accompagné de sa caméra filmait encore une fois. Moi, et bien je ne voulais aller nul par ailleurs que dans les profondeurs des yeux de Bill. Nous partîmes tous les deux nous balader et bien que tout le monde l'eut remarqué, personne ne nous suivit.
On se posa près d'un lac. Le silence fut long avant de se briser.

Moi : Ca va fair
e un mois qu'on se connaît ^^
Bill : Oui, c'est vrai ; ) J'aurais bien aimé te connaître plus tôt d'ailleurs ; )

Moi
: Quand est ce que vous devez repartir ?

Bill : Tu veux déjà que je m'en aille : )

Moi : Non, non pas du tout. Tu
sais, si ça ne tenait qu'à moi, j'aimerai tous vous garder près de moi...

Je voulais lui dire « surtout toi » mais
je n'en eu pas le courage. Je reçue un texto. Bill interrogatif, me demanda ce qu'il se passait lorsqu'il me vit pâlir.

Moi : C'est un message de Margaux : « Coucou ma puce, j'espère que tu vas bien... Demain faut absolument qu'on
se voit d'accord ! Je t'interdis de rester seule. »

Bill me demandant avec hésitation : Il se passe quelque chose de
main ?...

Mon regard s'assombrit. Je voulais lui raconter. Me soulager. Mais les mots ne sortaient pas. Bill essaya
de me prendre dans ses bras mais je le repoussai violemment avant de me recroqueviller sur moi-même.

Bill : Je t'en
prie. Dis moi ce qui ne va pas. Reste pas comme ça. Ca me fait mal de te voir dans cet état...

J'entamai alors une
longue explication. Chaque mot que je prononçais m'écorchait à vif et me laissait un goût de sang dans la bouche. Ma voix était faible et entrecoupée de pleurs qui se transformaient de plus en plus en convulsion. Je savais que la peur me rendrait bientôt muette, je devais tout lui dire avant.

Moi (dans l'état décrit au-dessus) : C'était... En 2004
. J'avais... 15 ans à l'époque. J'étais sortie... Avec ma mère et Margaux. On se baladait... Tout allait bien. Mais en rentrant. Des mecs nous ont abordé... On a fait mine de pas les entendre. Mais ils nous suivaient. On marchait de plus en plus vite. Ma mère était autant effrayée que nous... Ils nous ont attrapé. On s'est débattu. Après avoir poussé... Violemment... Ma mère... Sur le sol... Ils m'ont agrippé et entraîné dans leur voiture... Ma mère hurlait... Mais elle ne rattrapa jamais la voiture qui partie comme une furie. J'étais... Seule... A un feu rouge, j'ai mordu le type qui me tenait. Je suis sortie et partie en courrant et en criant de toutes mes forces. Un des gas ne voulait pas abandonner et me poursuivit, un couteau à la main...

Bill la larme à l'œil serrait les
poings : C'est pour ça que... Tom t'a fait peur en te courant après...

Je faisais pe
ine à voir. Mon mascara laissait de longues traînées noires sur mes joues. Et je tremblais de tout mon corps.

Moi : J'aimerai te dire que... Quelqu'un m'aida... Que je lui
échappa... Mais rien de tout ça n'arriva. Il me plaqua contre un mur, le couteau sous la gorge. Il était furieux. Je revois son visage, dégoulinant de transpiration. Ses gros yeux noirs, me jetaient un regard aliéné qui me pétrifiait. Il commença à me caresser... Puis commença à déchirer mes vêtements. Je hurlais à la mort. Il me donna le plus gros coup de poing qu'il m'eut été permit de recevoir. Ma tête tournait et je le sentais... Qui commençait à me violer. Un homme accouru vers nous. Mon agresseur m'embrassa, puis me coupa une énorme mèche de cheveux avant de prendre la fuite. Ca fait trois ans... Je n'arrive pas à oublier... Trois ans que j'ai ce goût infâme dans la bouche. Que j'ai la nausée quand j'y repense... Trois ans que ma vie s'est arrêtée.

Bill me pris
dans ces bras. Je le tapais, avec une telle violence que je ne comprends pas comment il a pu le supporter.

Bill : Frappe moi. Continue autant que tu le voudras, si ça peu
t te faire du bien. Mais ne me regarde pas de la même façon que tu l'as regardé. Ne t'imagine plus avec lui quand tu es avec moi. Ne me déteste pas, comme tu peux le haïr.

Pourquoi ?! Pourquoi est ce que ces mots me touchent autant. Pourquoi est ce que j'ai l'impression de renaître lorsqu'il me prend dans ses bras ... Je ne le frappais plus. Mais je pleurais toujours autant. Il leva mon visage et m'embrassa. Je ne bougeais plus. Je me laissais faire.

Bill qui s'arrêta et me regarda : Il est temps que tu vives à
nouveau. Si je peux être celui qui te fera aimer à nouveau, alors je serai heureux. Je ne veux plus que tu souffres. Je veux que tu oublies ce goût et ce visage qui te hantent.

Il m'embrassa à nouveau. Mais je lui rendis son baiser. Comment avait-il pu trouv
er ces mots. Ces mots si justes, que personnes n'avaient dit auparavant. Ces lèvres sucrées jouaient avec les miennes. Nos larmes se confondaient et nos doigts dansaient dans la chevelure de l'autre. C'était la première fois depuis trois ans, que je respirais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:42

Chapitre 22 : Doutes





« Il m'embrassa à nouveau. Mais je lui rendis son baiser. Comment avait-il pu trouver ces mots. Ces mots si justes, que personnes n'avaient dit auparavant. Ces lèvres sucrées jouaient avec les miennes. Nos larmes se confondaient et nos doigts dansaient dans la chevelure de l'autre. C'était la première fois depuis trois ans, que je respirais. »

Comment la soirée s'est finie
?
Bie
n.
Bill et moi avons-nous
couché ensemble ?
Bien que ça aurait été très roma
ntique, nous ne l'avons pas fait ; )
Nous sommes rester une
heure, allongés dans l'herbe, à nous caresser les mains, le visage, les cheveux et à nous embrasser. Après quoi, nous sommes retourner voir les garçons qui commençaient à se demander ce qu'on faisait. Tom voulait sortir une blague vaseuse encore une fois, mais le regard noir que lui jeta Bill le stoppa net.
Après m'avoi
r raccompagné, ils retournèrent à leur hôtel. Bill ne m'embrassa pas. Il ne me regarda même pas avant de partir.

Ma journée, je l'ai passé avec Ma
rgaux, mais mon esprit était ailleurs, quelque part sur les lèvres de Bill. Je ne savais pas si je devais être blessé par le comportement étrange de Bill. Il ne m'appela pas de la journée. Enfin je comprends... J'avais du l'effrayer avec mon histoire.

Le soir dans l'appartemen
t, je me prenais la tête. J'avais mal. Bill tentait de cicatriser une de mes plus lourdes blessures, mais ne se rendait pas compte qu'il était en train de m'en infliger une encore plus grave par la même occasion... Cette nuit dans l'appartement j'avais peur. Seulement cette crainte, je ne la devais plus à mon agresseur mais à un nouveau tyran qui avait semé le trouble en moi. Comment pouvait-il être si tendre, puis l'instant d'après, sans aucune raison, si indifférent ?

Mon portable sonna, il étai
t 21h46, c'était lui. Je voulais entendre sa voix, mais je redoutais ce qu'il allait me dire. Je ne supporterai pas d'entendre que les baisers d'hier étaient des erreurs, qu'il n'y avait aucun sentiment dedans, et qu'ils avaient été échangés juste pour me consoler. Non, je ne voulais pas entendre ça.
Il ra
ppela par trois fois, mais je ne répondis à aucun moment.

Pu
is on sonna à la porte. Mon cœur battait si vite, qu'il m'en faisait mal. J'aillai pour ouvrir, mais ma main, une fois posée sur la poignée, ne voulait plus bouger.

... : Ouvre
Marina... S'il te plait, je suis seul. Faut que je te parle. Je m'inquiète pour toi...

Je connaissais cette voix rassurante. J
'ouvris. Et c'est un Gustav tout essoufflé qui se tenait devant moi. Je ne pleurais pas, mais la façon dont je le regardais, suffit pour lui faire comprendre que je n'étais pas très en forme. Je le fis rentrer, et nous nous installâmes dans le salon, autour d'un thé.

Gust
av : Je suis content de voir que tu ne vas pas si mal que ça ; )

J
e fus très étonnée par ce qu'il venait de me dire.

Gustav : Je ne d
is pas que tu n'es pas triste. Mais ton regard a changé. Ce n'est plus celui remplit de douleurs que je connaissais.

Moi : Com
ment tu fais ?

Gustav : Pour te comprend
re ? Et bien je t'observe...

Moi :
Non... Pour être heureux ?

Gustav
: Si il y avait un mode d'emploi je te le donnerai volontiers. Malheureusement, c'est une quête personnelle...

Moi :
Est-ce que Bill vous a raconté, ce qu'il s'est passé hier quand on était seul ?

Gustav : Oui. Il
a dit que c'était plus simple pour toi de ne pas répéter, parce que tu ne voulais plus revivre tout ça. Mais je n'ai pas voulu écouter. Ce n'est pas que ça ne m'intéresse pas. C'est juste que, je veux que ce soit toi qui me le dises. Je ne suis pas sadique rassure toi. Mais c'est important pour moi que tu m'en fasses par quand tu seras prête.

Je compris s
a démarche. Il voulait que j'arrête de vivre dans le passé. Que je puisse raconter cette histoire sans souffrir autant. Bill appela à nouveau.

Gusta
v : Tu ne décroches pas ?

Moi : Non.
..

Gustav : Bon dis moi tout ! De qu
oi t'as peur ?

Moi : De ce qu'il va
me dire...

Gustav : Mais prend confi
ance en toi Marina ! Je sais que vous avez peur tous les deux. Mais si vous vous mettez des barrières inutiles entre vous, ça va pas le faire, ça c'est clair.

Il
pris mon téléphone et décrocha. Ils se parlaient en allemand. C'est dégueulasse ! Puis il me tendit le portable avec insistance.

Moi
très peu rassurée : Allô... ?

Bill
: Ah ben j'suis rassurée que tu me parles ! J'ai cru que j'allais devoir me pointer avec l'armée pour que tu m'ouvres ta porte et que tu me parles enfin ! Je suis désolé de ne pas pouvoir te tenir compagnie ce soir après ce que tu m'as raconté hier... Je suis obligé de resté en studio pour des modifications... Je commençais vraiment à flipper que tu ne décroches pas... Est-ce que j'ai fait quelque chose de... mal ?...

Moi : Non pas du
tout... J'avais peur...

Bill : Peur ? De
quoi ?

Moi : Rien c'est pas importa
nt...

Bill : Je dois y retourner, on
en reparlera plus tard ? En tout cas je suis content que tu ailles bien. Si ça ne va pas hésite pas à m'appeler. Bonne soirée, bisous.

J'allais effectivement mieux. Mais la questi
on de notre relation restait toujours aussi ambiguë. Gustav m'a bien remonté le moral. Je me suis énormément confiée à lui. Au risque que ça fasse cliché, j'ai toujours voulu avoir un grand frère pour me protéger, et j'avais vraiment la sensation de l'avoir trouvé... Il est resté chez moi jusqu'au lendemain midi. Après il a du rejoindre les autres pour le travail... Et il m'a annoncé qu'ils faisaient une tournée jusqu'au 23 août. (Il ne serait donc pas là pour mon anniversaire le 21 août)

Mais je
n'avais pas le temps d'être triste. Je devais me reprendre en main. Mes parents sont rentrés le lendemain. Ils ont constaté un changement flagrant dans ma personnalité et ça les a rendu très heureux. J'étais presque triste qu'ils repartent si vite deux jours après... J'ai bien dit presque : D mdr

On était le 10 août, et je n'avais eu aucune nouvelle de B
ill depuis le 21 juillet. Seul Gustav m'envoyait des texto et m'appelait de temps en temps. Cela dit, pas le temps de se lamenter !! Ma topine Clémence venait passer des vacances chez moi, et elle arrivait ce soir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Yuki
BAKA TermiNus
BAKA TermiNus
avatar

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 29/09/2007

MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   Sam 19 Jan - 16:42

Chapitre 23 : Tu me manques...





« On était le 10 août, et je n'avais eu aucune nouvelle de Bill depuis le 21 juillet. Seul Gustav m'envoyait des texto et m'appelait de temps en temps. Cela dit, pas le temps de se lamenter !! Ma topine Clémence venait passer des vacances chez moi, et elle arrivait ce soir... »


O
n était trop contentes toutes les deux de se voir. Et le fait qu'elle reste jusqu'au 25 août me faisait vraiment plaisir. Elle est arrivée dans l'après-midi. Je lui ai montré vite fait le quartier, puis nous sommes rentrées chez moi. On papotait et on papotait et on ne s'arrêtait jamais lol.
On se rappelait des bons vieux déli
res qu'on avait eu sur msn. Puis le sujet « Tokio Hotel » fut enfin abordé. Je lui racontais donc en détail tous ce qui m'était arrivée avec eux.

Clémence : Bon et
tu vas mieux maintenant ?

Moi : Oui, ça va ^^ Je
suis heureuse du moment que j'ai passé avec Bill. Et des relations que j'entretiens avec Gustav.

Cléme
nce : Il est vraiment important pour toi...

Moi : G
ustav oui. C'est un mec super...

Clémence : Et pour
Bill ?

Moi : Je n'ai pas de nouvelles... Je suppose qu'il doit
avoir beaucoup trop de boulot...

Clémence : Oui enfin Gustav tr
ouve bien le temps lui...

Moi : Oui : ( ...

/ ! \ Au même momen
t en Allemagne / ! \

Tom : Bon les mecs, on fait quoi ce soir ?


Georg : On va boire un coup ? : )

Tom : Et rencontrer des joli
es filles : D

Bill : Oui si vous voulez... : (

Gustav : Ca a p
as l'air d'aller ...

Tom : Bon nous on part devant, les filles m
e réclament ^^

Georg : Dit pas n'importe quoi, c'est mon nom qu
'elles hurlent : )

Tom : Dans tes rêves...

Gustav : Les garçon
s sont partis, tu veux en parler ?

Bill : Je sais pas trop. Ca f
ait un moment que je ressens ça déjà.

Gustav intrigué : Que tu
ressens quoi ?

Bill : Comme un vide.

Gustav qui tilte : Ahh tu
parles de Marina...

Bill : J'ai pas dit ça...

Gustav : Pas de
ça avec moi Bill... Elle te manque pas vrai ? Tu peux me le dire, y a pas de honte à avoir.

Bill : Oui je crois que c'est ça...

Gustav : Et tu lui as dit ?

Bill : Qu'est ce que tu veux que je
lui dise ?! Coucou, ça fait trois semaines qu'on s'est pas parlé, mais j'voulais que tu saches que tu me manques... !

Gu
stav l'air énervé : Ca fait trois semaines que tu lui as pas parlé ?!!!

Bill : Non..
.

Gustav : Mais t'attends quoi bor
del ?!

Bill :
Et elle attend quoi elle ?!

Gustav : Elle att
end que tu lui montres que tu tiens à elle. Qu'elle peut avoir confiance en toi.

B
ill : Et si j'attendais la même chose hein ?

Gustav agacé : Ecou
te Bill, tu vas arrêté de faire ton gamin maintenant ! Même si elle veut pas me le montrer, elle pense tout le temps à toi. Autant que tu peux penser à elle. Et je trouve ça ridicule que tu ne l'appelles pas et que tu n'oses pas sortir avec elle. Merde Bill, elle est géniale cette fille.

Bill : Et pourq
uoi tu sorts pas avec elle toi ?!

Gustav très en colère : PUTAIN !
Parce que c'est avec toi qu'elle veut être ! Tu veux pas te lancer dans une relation parce que t'as peur d'en souffrir mais ce que tu comprends pas c'est que tu souffres encore plus en te forçant à la fuir !!

Bill surpris : C'est vrai... T'as pas tort. Mais qu'est ce que je dois faire ? Et si ça marche pas ? Si je la bl
esse...

Gustav : Tu le sauras qu'en essayant... Et crois moi, tu la blesses encore plus en jouant l'indifférent.

/ ! \ Retour en France, du côté de Clémence et Marina / ! \

Clémence : Oh, je prends pas la tête avec ça va. Moi
je t'adore ma 'tite Marina : )
Moi : Merci beaucoup : ) T'inquiètes pas, de toute façon, j'ai décidé de plus me mor
fondre et d'aller de l'avant depuis la dernière soirée que j'ai passé avec lui... Alors...

Clémence : ? Pourquoi
tu t'arrêtes ? Qu'est ce qu'il y a ?

Moi : Il... Il...

Clémence : Oula, arrête de buguer s'il te plait lol, il se
passe quoi là ?

Moi : Il vient de m'envoyer un message o_O

Clémente morte de rire : Tu devrais voir ta tronche.


Moi : Nan mais attend, c'est dingue ça. Juste quand on parle de lui, après trois semaines de silence, il refait s
urface : S

Clémence : C'est parce que je suis là : D J'ai des ondes positives tu vois ; )

Moi : -_- ' Et la modest
ie sinon ça va ?

Clémence : Oui ou
i très bien ^^ Alors ! Qu'est ce que t'attends pour le lire ?!!

Moi li
sant à haute voix : « Comment commencer un texto après trois semaines de silence... J'avoue que je ne le sais pas très bien... C'est plus dur que ce que je croyais, d'ailleurs j'ai même pas le courage de t'appeler : S Excuse moi... De pas avoir pris de tes nouvelles pendant tout ce temps. Je suppose que tu aimerais que je te donne une explication, mais elle est tellement absurde que tu me trouverais ridicule... Ici c'est la folie. On n'arrête pas. Mais heureusement on aura bientôt quelques jours de vacances. J'espère que de ton côté tout se passe bien... Et que tu ne m'en veux pas trop : ( J'espère avoir bientôt de tes nouvelles... Tu... Tu me manques. Je t'embrasse. Bill »

Clémence sa
utait de joie (et pas au sens figuré... mdr ). Moi et bien, je fixais encore l'écran de mon portable, relisant le message je ne sais combien de fois, pour être sûre d'avoir tout bien compris. Il fallait maintenant lui répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thforever.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le tournant d'une vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
le tournant d'une vie
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pont tournant
» pont tournant Fleischmann 6152c et turn control
» pont tournant
» Commande pont tournant Fleischmann 6152
» Choix pont tournant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fanfics tokio hotel :: FANFICTIONS :: FanFiCs :: Fanfics en cours-
Sauter vers: